Les albums de dub qui ont marqué l’histoire

Le dub est un genre musical né dans les années 1960 en Jamaïque, avec l’émergence du reggae. Il s’agit d’une forme de remixage qui utilise des effets sonores et des techniques de mixage pour créer une version alternative d’un morceau de reggae. Le dub a rapidement gagné en popularité et a eu une influence considérable sur de nombreux genres musicaux, notamment le hip-hop, la techno et la musique électronique en général. Dans cet article, nous allons explorer les albums de dub qui ont marqué l’histoire et ont contribué à façonner ce genre musical unique.

King Tubby – Dub from the Roots (1974)

King Tubby, de son vrai nom Osbourne Ruddock, est considéré comme le père fondateur du dub. Son album \ »Dub from the Roots\ » est sorti en 1974 et est considéré comme l’un des premiers albums de dub à part entière. Il a été enregistré dans le célèbre studio de King Tubby à Kingston, en Jamaïque, et a été produit par le légendaire producteur de reggae, Bunny Lee. Cet album a introduit de nouvelles techniques de mixage telles que l’ajout de delay et de réverbération, ainsi que des effets sonores tels que les bruits de pistolets et les sirènes. Il a été un succès instantané et a inspiré de nombreux artistes à se lancer dans le monde du dub.

Lee \ »Scratch\ » Perry – Super Ape (1976)

Lee \ »Scratch\ » Perry est un autre pionnier du dub, souvent appelé \ »l’architecte du son jamaïcain\ ». Son album \ »Super Ape\ », sorti en 1976, est considéré comme l’un des meilleurs albums de dub jamais réalisés. Il a été enregistré au célèbre studio Black Ark de Perry à Kingston, et est souvent décrit comme un voyage musical psychédélique. L’album met en avant les talents de mixage et de production de Perry, ainsi que sa capacité à créer des sons uniques et expérimentaux. Il a également été influencé par les sons de la nature, avec des enregistrements de cris d’oiseaux et de pluie incorporés dans les chansons. \ »Super Ape\ » a été un succès critique et a inspiré de nombreux artistes à explorer de nouvelles voies dans le monde du dub.

Scientist – Scientist Rids the World of the Evil Curse of the Vampires (1981)

Scientist, de son vrai nom Hopeton Overton Brown, est un autre artiste majeur du dub. Son album \ »Scientist Rids the World of the Evil Curse of the Vampires\ », sorti en 1981, est considéré comme l’un de ses meilleurs travaux. Il a été enregistré au célèbre studio Channel One de Kingston et a été produit par le célèbre producteur de reggae, Henry \ »Junjo\ » Lawes. Cet album est un mélange de rythmes reggae et de sons dub expérimentaux, avec des effets sonores saisissants tels que des bruits de vampires et de loups-garous. Il a également été salué pour ses performances de mixage et de production innovantes, ce qui en a fait un album incontournable pour les fans de dub.

The Orb – Adventures Beyond the Ultraworld (1991)

The Orb est un groupe de musique électronique britannique qui a combiné des éléments de dub, de techno et de musique ambiante pour créer un son unique et avant-gardiste. Leur premier album, \ »Adventures Beyond the Ultraworld\ », sorti en 1991, est considéré comme un chef-d’œuvre du genre. L’album est un voyage musical de près de deux heures, avec des samples de voix, des effets sonores et des rythmes dub mélangés à des beats électroniques. Il a été salué par la critique et a été un succès commercial, atteignant le top 30 des charts britanniques. \ »Adventures Beyond the Ultraworld\ » a ouvert la voie à une nouvelle forme de dub, fusionnant des éléments de musique électronique pour créer un son futuriste et psychédélique.

Mad Professor – No Protection (1995)

Mad Professor, de son vrai nom Neil Fraser, est un autre artiste majeur du dub qui a contribué à populariser le genre à travers le monde. Son album \ »No Protection\ », sorti en 1995, est une collaboration avec le groupe de trip hop anglais Massive Attack. L’album est un mélange de dub et de trip hop, avec des rythmes lourds et des effets sonores expérimentaux. Il a été salué pour son approche novatrice du dub, combinant des éléments de musique électronique et de reggae pour créer un son unique et captivant. \ »No Protection\ » a également été un succès commercial, atteignant le top 10 des charts britanniques et aidant à populariser le genre du dub à travers le monde.

Dub Syndicate – Stoned Immaculate (1996)

Dub Syndicate est un groupe de dub britannique formé par le producteur Adrian Sherwood et le batteur Style Scott. Leur album \ »Stoned Immaculate\ », sorti en 1996, est considéré comme l’un de leurs meilleurs travaux. Il a été enregistré au célèbre studio On-U Sound de Sherwood à Londres et met en avant leur approche expérimentale du dub. L’album est un mélange de rythmes reggae, de sons dub et de samples vocaux, créant un son unique et hypnotisant. \ »Stoned Immaculate\ » a été salué par la critique pour son innovation et sa créativité, et a été un succès auprès des fans de dub.

Dub Pistols – Six Million Ways to Live (1998)

Dub Pistols est un groupe de dub britannique formé en 1996. Leur album \ »Six Million Ways to Live\ », sorti en 1998, est considéré comme l’un de leurs meilleurs travaux. L’album est un mélange de dub, de hip-hop et de musique électronique, avec des samples vocaux et des effets sonores créant un son énergique et entraînant. Il a été salué pour son approche novatrice du dub, fusionnant des éléments de différents genres pour créer un son unique et moderne. \ »Six Million Ways to Live\ » a été un succès commercial et a aidé à populariser le genre du dub auprès d’un public plus large.

Conclusion

Le dub est un genre musical unique et innovant qui a eu une influence considérable sur de nombreux autres genres musicaux. Les albums mentionnés ci-dessus sont considérés comme des classiques du genre, ayant marqué l’histoire du dub et contribué à façonner son évolution. Chacun de ces albums présente une approche unique du dub, mettant en avant les talents de mixage et de production de leurs artistes respectifs. Que vous soyez un fan de longue date du dub ou un nouveau venu à la recherche de nouvelles découvertes musicales, ces albums méritent d’être écoutés et appréciés pour leur créativité et leur innovation. Le dub continue d’évoluer et de se réinventer, et ces albums resteront à jamais des piliers de ce genre musical fascinant.

Mots clés : dub, reggae, musique électronique, remixage, effets sonores, techniques de mixage, King Tubby, Lee \ »Scratch\ » Perry, Scientist, The Orb, Mad Professor, Dub Syndicate, Dub Pistols.